AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

La vérité toute nue [1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Destructrice de réputations
avatar



Messages : 28
Date d'inscription : 17/11/2017
Localisation : Partout
Métier : Blogueuse anonyme, traqueuse.


MessageSujet: La vérité toute nue [1] Dim 19 Nov - 18:24

Bonjour à tous,

Ici Anonymous Gossip, votre unique source d’informations dans la scandaleuse ville de Vögar. Je suis celle qui révèle tout sur tout le monde, et qui, bien sûr, ne garde jamais bien longtemps vos secrets très… secrets. Quand je le fais c’est uniquement pour les sortir au moment propice, alors ne soyez jamais rassuré de constater l’absence de votre nom sur un de mes articles, c’est qu’il sera présent au prochain ! Heureusement que cette ville n’est pas fatalement aussi chiante que son maire.

Commençons par le plus intéressant :



Larguée : Certains disent que l’amour est une rivière. D’autres une chanson idiote. Certains disent qu’il est partout autour de nous. Certains disent que c’est un rire sous la pluie. Mais ici à Vögar, il est bien connu que l’amour, c’est la douleur. C’est en tout cas l’expérience qu’en a fait Ruby S. Jandóttir, qui a appris d’une manière originale qu’elle s’était fait larguer. En effet, son petit ami Dagur Bergþóruson m’a envoyé un sms avec une chanson qu’il souhaitait voir publiée sur le Dark Website. Bon, il n’était pas au courant que j’allais dévoiler leur identité, mais c’est un beau retour de karma. On ne largue pas les gens par textes, même si c’est en chanson, Dagur.

« C'est non, ça y est, j'en ai marre de toi. De tes bras sur mon cou, de tes bas sur mes joues. C'est bon, c'est non. Tu m'as soulé pour une vie au moins, tes histoires toutes pourries, tes retards, tes amis.
Ruby au début tu étais élégante, puis t'es devenue très vite exaspérante.
Même ta peau dorée, même ton cul parfait devenu fade, j'pensais jamais me lasser. J'aimais tes tenues, ton prénom, ton parfum, tes attraits. Toi t'es tendance et t'es chic mais là où le bât blesse, c'est que t'es vide et qu'tu fais pchit, dès qu'on s'intéresse.
Ruby, tu sais que ça n'suffit pas d'être jolie, alors t'as choisi d'être hautaine. Tu vis à la sueur du front de ton daddy, arrête de dire que tu es comédienne.
Ruby, au début, t'étais si féline, si féline, puis il est apparu que t'étais pas maline, pas maline du tout.
Mais tes mouvements inouïs quand tu le faisais sur mon lit, sur la table, ça je m'en souviendrai, j'ai tellement adoré ton corps, que j'ai cru à tort que je supporterais tes états d'âmes et que j'm'y ferais…
»

Bisous Ruby, va à la libraire et achète-toi un livre. Et toi Dagur, achète-toi une paire de couilles.

Hormis cette rupture peu surprenante, rien de bien passionnant. Quelques nouveaux, des larmes, de l'alcool, de la drogue. La vie suit son cours dans la 13th Back Street. Mes petits lutins et moi-même avons récolté quelques informations intéressantes :

Aperçu : Clive R. Crowley, le garagiste viril et mystérieux de Vögar, se diriger vers la fameuse maison abandonnée aux abords de la ville. Pourquoi ? Que manigance-t-il ? C’est une affaire à suivre de près. Si affaires louches il y a, je serai au courant. Croyez-moi.




Interviewé : Nous avons eu le plaisir de voir l’arrogance étrangement attirante de Nikola S. Lokinjörd sur la chaîne de mon concurrent du journal local de Vögar. Je ne lui en tiens pas rigueur, il faut bien gagner sa vie. Comme à son habitude, on a pu le voir en costard faussement débraillé, « à la cool », parler avec l’arrogance et toute l’ironie dont il est capable. Mais cette interview était un peu trop sincère pour ressembler à Nikola, qui en réalité se confie peu sur ses sentiments. Est-ce un coup de publicité, ou notre provocateur adoré aurait-il finalement un cœur ?



C’est tout pour aujourd’hui. Décidément, peu de nouvelles fraîches en ce moment. Réveillez-vous ! C’est votre vie, et elle s’achève minute après minute, alors, vivez ! Buvez, fumez, prenez de la coke, et surtout donnez-moi matière à écrire des articles sur votre débauche, c’est tellement excitant.

Et n'hésitez pas à réagir sous l'article, échanger entre nous peut s'avérer tout aussi excitant.

A bientôt pour de nouveaux potins,

Bisous, bisous.
Anonymous Gossip

(HS : le texte de rupture est une chanson de Ben Mazué - Ruby)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Alaska85



MessageSujet: Re: La vérité toute nue [1] Dim 19 Nov - 21:10

Tu démarres en force Anonymous Gossip ! Poster comme cela la rupture dans les détails, avec les identités, c'est dur.
Par contre c'est intéressant pour le mécanicien ! Je ne l'ai jamais rencontré mais s'il est louche c'est très alléchant de savoir s'il est plongé dans des histoires louches.
Revenir en haut Aller en bas
Destructrice de réputations
avatar



Messages : 28
Date d'inscription : 17/11/2017
Localisation : Partout
Métier : Blogueuse anonyme, traqueuse.


MessageSujet: Re: La vérité toute nue [1] Dim 19 Nov - 22:39

Alaska85 : Si tu es choqué(e) par le contenu de mon blog, tu peux aller lire le journal local soporifique de Jón, là il n'y a rien dedans qui te fera travailler ton empathie. Qui ne te fera rien travailler du tout d'ailleurs.

Pour Clive ; affaire à suivre ! Mes petits lutins sont sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La vérité toute nue [1]

Revenir en haut Aller en bas

La vérité toute nue [1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vögar-Island ::  :: Dark Website-