AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

« Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Emmerdeur professionnel
avatar



Messages : 57
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 29
Localisation : Vögar
Métier : Chroniqueur, auteur, réalisateur, acteur, scénariste, emmerdeur.


MessageSujet: « Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd Ven 24 Nov - 1:18


Blog

personnel

de


Nikola S.


Lokinjörd









« Les âmes torturées ont les rêves les plus grands. »

------------------


Dernière édition par Nikola S. Lokinjörd le Jeu 21 Déc - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmerdeur professionnel
avatar



Messages : 57
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 29
Localisation : Vögar
Métier : Chroniqueur, auteur, réalisateur, acteur, scénariste, emmerdeur.


MessageSujet: Re: « Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd Mar 19 Déc - 18:51


Plateau repas

avec une fachiste







Quand mon intérêt personnel supplante l’intérêt général, ça donne ça :

« Bonjour Nikola, Jónsson (animateur d'une grande chaîne nationale) a adoré ton dernier livre, il souhaite te faire une belle promo en t’invitant dans son émission…
- Cool.
- Avec Marýn Lepenbjörg.
- Merde. On peut pas mettre Céline Dion à la place ?
- Non. C’est justement le mélange des genres qui nous « charme ». Tu fais de l’audience. Elle fait de l’audience. La facho à-côté du bobo, c’est cadeau. »

19 heures. Me voilà donc sur un plateau de télévision avec l’héritière de la haine. Un très étrange plateau-repas sur lequel le jambon-boursin voisinerait avec le roquefort aux orties. Qu’est-ce que je fous là, pomponné, souriant comme l’acteur d’une pub Colgate, obligé de taper une bavette aigre-douce avec l’Islande du pire. Obligé par qui ? Par ma putasserie. J’ai bossé presque un an sur ce film qui sortira demain dans tous les cinémas du pays.

Fidèle à sa méthode, elle pense me tenir par les couilles de la déconne.

« Dis-donc, me lance-t-elle juste avant le générique, ça paye bien le cinéma : Vous êtes bronzé, vous nous revenez d’où ?
- D’Afrique noire, d’ailleurs j’ai ramené une tribu, on les adopte ensemble ? J’essaie d’être raccord avec l’histoire que j’accompagne ici. Au fait, ne vous étonnez pas si je vous regarde avec mépris dès qu’on sera à l’antenne.
- J’imagine, c’est votre fonds de commerce, il faut bien plaire à son public.
- Ah, parce que vous pensez qu’en cachette, dans mon lit, je me récite votre programme comme une comptine pour enfants ?
- Vous l’avez lu, au moins ?
- Bien sûr. Tout comme j’ai lu Mein Kampf, tranquillement accoudé à la cuvette des WC.
- Nikola, intervint l’animateur qui révisait ses fiches, je te déconseille d’être agressif. C’est contre-productif. Surtout que tu viens nous vendre une comédie sentimentale, dans laquelle tu joues enfin un type presque sympa, alors je te le dis amicalement : Ce soir, laisse tomber le rôle de la grande gueule pète-sec, c’est mauvais pour le box-office. »

19h03. Générique, interprété en live par un groupe de musiciens noirs : Leur demandera-t-elle leurs papiers ? Non, elle planque sa clope électronique sous son jean et bat la mesure. Elle sourit. Qu’est-ce que je fous là…
L’animateur commence sur elle. Il est en forme. Ses vannes font presque mouche, sauf qu’elle gobe toutes les mouches d’un rire à peine crispé. Même les piques qu’il balance rebondissent contre l’ambiance d’une fin de repas bien arrosé. Son rire caresse nos bras d’honneur.

19h20. Encore plus gênant, cet échange qui adviendra pendant la diffusion de ma bande-annonce, lorsque la facho, faisant allusion à l’autre blonde que j’embrasse à l’écran, osera me lancer « Elle a bien de la chance cette actrice ! » d’un ton libidineux auquel je me surpris à répondre d’un filet de voix affable « Merci. » avant que Dieu me rappelle à qui je m’adressais. On marche sur nos têtes, on piétonne nos cerveaux.
Suivit le « débat de fond » sur les questions d’actualité.
J’ai enfoncé mes ongles dans les accoudoirs de mon siège, et j’ai fait ce que j’ai pu, la langue plombée par d’abyssales lacunes en matière de politique monétaire et de flux migratoires. J’ai dit ce que j’ai pu sans humour, sans chronique, sans stylo. J’ai fait ce que j’ai pu avec ce que les racistes appellent « notre couplet humaniste bobo », celui qui consiste à rappeler qu’on peut améliorer une société sans menacer et humilier une très large partie des êtres humains qui la composent.

A la fin, après que cette ancienne gosse de riche de Reykjavik, cessa enfin de ricaner pour vomir toute sa haine, eut balayé d’un revers de manche Chanel l’origine sociale des violences en banlieue, j’ai fini par objecter un « Tu vas fermer ta gueule ?! » qui me détendît la rate, mais qui –par bonheur- fut coupé au montage.

J’ai fini par fuir les miroirs quelques jours pour avoir pu partager deux heures de ma vie avec une fasciste, avec un calme que je ne me connaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmerdeur professionnel
avatar



Messages : 57
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 29
Localisation : Vögar
Métier : Chroniqueur, auteur, réalisateur, acteur, scénariste, emmerdeur.


MessageSujet: Re: « Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd Mar 19 Déc - 19:05


Coup de gueule



COUP DE GUEULE
Je déteste les idéologies. Je déteste le concept même d’idéologie. Étymologiquement ça veut dire « La parole aux idées », et c’est exactement ce que ce n’est pas. Une idéologie est un système normatif de principes, de valeurs, d’idées préconçues à appliquer sans discernement et sans état d’âme, ce qui s’oppose à l’idée même d’intelligence.

#ideologies #intelligence #concept
© Charney


Dernière édition par Nikola S. Lokinjörd le Jeu 21 Déc - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmerdeur professionnel
avatar



Messages : 57
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 29
Localisation : Vögar
Métier : Chroniqueur, auteur, réalisateur, acteur, scénariste, emmerdeur.


MessageSujet: Re: « Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd Mar 19 Déc - 22:21


« L’amour »






J'ai eu une réflexion intéressante avec une amie aujourd'hui que je souhaiterais partager avec vous, afin d'avoir votre avis sur le sujet :


- « C'est comme l'amour. Dès que tu ne le cherche plus, tu le trouve, il te tombe dessus. Tu es d'accord avec ça ? »

- « Pas vraiment. Pour moi, l'amour ne se trouve pas, il se construit. L'affection, se trouve. C'est très facile de trouver de l'affection, tu peux trouver de l'affection envers un coup d'un soir ou envers la femme de ta vie la première fois que tu la rencontre. Tu peux trouver énormément d'affection, mêlée à des sentiments d'envie de reproduction, du fait de se sentir bien quand elle est là, avec un sentiment de concordance de caractère ou d'intérêt. Tu vois ce que je veux dire ? Ce qui paraît, pour l'esprit embrumé, en faire la femme de ta vie. Mais je ne contredis pas que le concept du coup de foudre, donc de l'affection instantanée ou de l'appréciation visuelle, physique, ou émotionnelle, est possible. Cependant, pour moi, l'amour, le vrai amour se construit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 59
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 25
Métier : Vidéaste • Photographe • Actrice


MessageSujet: Re: « Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd Mar 19 Déc - 22:45

Je suis d'accord sur cette réflexion, si je peux me permettre ! J'approuve, un coup foudre est rempli de forte et intense affection / admiration / désir... Mais l'amour est une grande faiblesse chez les humains, il les rend confus, débiles, imprévisibles. Or les humains aiment se trouver des excuses et des explications "ouais c'est le coup de foudre j'y peux rien, ouais forcément ça arrive quand t'en as pas envie, je suis victime aaarg, ouais tu comprend l'amour c'est plus fort que tout je suis philosophe".

Bien sûr je suis une exception, tout le monde tombe amoureuse de moi au premier coup d'oeil. Un vrai fardeau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmerdeur professionnel
avatar



Messages : 57
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 29
Localisation : Vögar
Métier : Chroniqueur, auteur, réalisateur, acteur, scénariste, emmerdeur.


MessageSujet: Re: « Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd Mer 20 Déc - 0:25

L'amour est une grande faiblesse (pas que) c'est vrai, mais c'est un autre sujet ! Je tenais juste à discuter de la différence qui est trop rarement faite entre l'affection poussée et le véritable amour. Parce que les barrières sont floues pour la plupart des gens. Mais merci de ton retour !

Quant à ton problème, essaie de devenir bègue, peut-être que ça éradiquera ta malédiction !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmerdeur professionnel
avatar



Messages : 57
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 29
Localisation : Vögar
Métier : Chroniqueur, auteur, réalisateur, acteur, scénariste, emmerdeur.


MessageSujet: Re: « Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd Sam 20 Jan - 12:32


AMBITION
Je suis un fêtard sauvé par son ambition. Si je n’avais pas eu envie de m’exprimer à ce point et d’essayer de faire de jolies choses, je pense que je serais dans le même état que Whitney Houston. Ce qui m’a empêché de boire, c’est l’envie d’écrire le lendemain matin. Sinon je ne ferais que ça.

© Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmerdeur professionnel
avatar



Messages : 57
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 29
Localisation : Vögar
Métier : Chroniqueur, auteur, réalisateur, acteur, scénariste, emmerdeur.


MessageSujet: Re: « Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd Mer 31 Jan - 16:51




J’aimerais me reposer en reposant mon doigt sur la détente.

Mercredi 31 Janvier 2018. Je me couchais sur le lit qui redevenait le mien. Je redécouvrais le plus grand luxe de cette planète : une chambre à soi. Un lieu où l'on jouit d'une paix royale. Flaubert avait besoin d'un gueuloir ; moi, je ne pouvais vivre sans un rêvoir. Une pièce où il n'y avait rien ni personne, aucun obstacle au vagabondage infini de l'esprit, où l'unique décor était la fenêtre. Quand une chambre a une fenêtre, c'est qu'on a sa part de ciel.

(...)

Si je dors constamment c'est pour mener une vie de rêve.

------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd

Revenir en haut Aller en bas

« Blog personnel » ▬ Nikola Styrr Lokinjörd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vögar-Island ::  :: Internet :: L'internet de Nikola :: « Gueuloir personnel » - Nikola-