AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

Tom Aslånd - Life is a hopeful journey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



Messages : 24
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 29
Localisation : Caca prout !
Métier : Pêcheur - bricoleur - bûcheron ...


MessageSujet: Tom Aslånd - Life is a hopeful journey Sam 25 Nov - 15:36



Tom Aslånd



Life is a hopeful journey







    Cela faisait maintenant 4 mois qu’il était en mer. 4 mois qu’il était parti pour une énième aventure de part le monde. 4 mois qu’il avait quitté sa terre natale, la Norvège. Il y avait toujours vécu. Déjà tout bébé, à la mort de ses deux parents, au lieu de venir dans un banal orphelinat, il avait été recueilli par son oncle Ben, un multimillionnaire ayant bâti lui-même sa fortune sur l’industrie de la pêche. Cependant, Ben n’a jamais élevé Tom dans la complaisance de l’argent. Il lui a donné les clés d’une vie simple et désintéressée, car lui même savait combien les histoires d’argent pouvait faire du mal.

    Tom n’avait jamais connu ses parents. Bien que Ben lui ait toujours voué un amour paternel et une affection des plus sincères, en élevant le fils de son frère comme le sien, Tom a toujours gardé en lui une forme d’indépendance, de liberté. Il a toujours été débrouillard, un trait que Ben a toujours su apprécier, surtout lorsque celui-ci lui apprenait l’art de la pêche en mer. Mais cela n’a jamais empêché Tom de canaliser sa curiosité et son envie de découvrir le monde, en enchaînant plusieurs petits boulots, pour voir divers horizons, divers façons de voir les choses, le tout en ayant toujours le nez plongé dans des livres, à s’inspirer de grands auteurs, d’aventures de vagabondages à la Kerouac. Depuis que son oncle lui avait raconté l’histoire de ses parents, Tom a toujours vu leur décès comme une deuxième chance pour lui. Comme si dès sa naissance, il avait eu cette deuxième chance qui donne envie de “croquer la vie à pleine dents”. Et jour après jour, son envie de vivre, de parcourir le monde s’est renforcée, encore et encore, pour finir par s’ancrer profondément en lui.

    C’est pour ça qu’il s’est toujours baladé dans la vie avec ce sourire aux coins des lèvres, avec cette légèreté de l’émerveillement dans la moindre petite chose que la vie pouvait nous apporter. Et ce même dans les moments les plus difficiles. En effet, lors de sa 24e année, son oncle Ben est mort d’une crise cardiaque, le laissant pour la première fois seul, à la tête d’une entreprise valant des millions d’euros. Tom a été fort affecté par la mort de Ben. Il avait été comme un père pour lui, son père en quelque sorte. Bien que l’aimant énormément, Tom n’avait en aucun cas l’envie de reprendre l’entreprise de Aslander, l’entreprise de Ben. Il voulait, comme après la révélation sur la mort de ses parents, redoubler de vie. Et il savait que son Oncle défunt aurait aimé avant tout que Tom fasse ce qui lui tient à coeur. C’est ainsi que Tom vendit l’entreprise, pour des millions d’euros. Mais l’argent ne l'intéressait que pour une seule chose : partir voyager à travers le monde, vivre des aventures, rencontrer une multitude d’inconnus. Ce qu’il fit pendant 3 ans, seul, lui et sa liberté, son optimiste toujours à portée de bras.


    Jusqu’à ce qu’il trouve son compagnon de vie. Ailin. Cette femme qu’il aimait aussi fort que son envie de découvrir le monde l’était. Ensemble ils ne manquaient de rien. Pas simplement financièrement, mais humainement. Mais cette aventure fut de courte durée. A son tour, après ses parents, après Ben, Ailin partit voyager quelque part ou Tom ne pouvait pas la suivre, pas encore.

    C’était il y a 6 mois maintenant. Pendant un mois il broyait du noir, en essayant de réprimer l’amour qu’il avait pour cette femme, en restant longtemps enfermé dans sa grande bibliothèque, à lire encore et encore les récits qui lui donnait l’envie de découvrir le monde. Il comprit au fil de ses lectures que c’est ce qu’il aimait, et qu’il ne cesserait jamais d’aimer Ailin. Mais il lui fallait reprendre le rythme de sa vie. Inspiré par les écrits de vagabondages de Knut Hamsun, à travers le grand nord norvégien, il sentit qu’il devait repartir à l’aventure, vers des choses fondamentales. C’est pour ça que, lorsqu’il avait vu l’affiche sur le port, que le Boréal, un bateau de pêche Islandais, cherchait des marins pour le voyage retour, il avait directement rejoint l’équipage. Il n’avait encore jamais visité l’Islande, pourtant si proche de chez lui.

    Tom était assis sur sa couchette. Ça faisait 4 mois qu’ils étaient partit. La pêche avait plus que bonne et tout l’équipage était de bonne humeur. Dans peu de temps ils seraient arrivés à Vögar. Tom se demandait bien ce qui l'attendait dans cette ville. Lui-même ne savait pas vraiment ce qu’il cherchait. Il referma son exemplaire de Pan, son livre préféré de Knut Hamsun, qu’il venait de lire pour la énième fois. Cette histoire l’avait fait réfléchir. Peut-être que, comme le héros, il profitera de son séjour ici pour vivre dans une petite habitation dans les bois, avec simplicité, en découvrant tous les mystères que la vie et Vögar lui présenteraient, et il savait qu’il y en aurait. Les terres islandaises sont pleines de mystères, autant que la vie, il le savait.

    - Dépêche toi de préparer tes affaires Tom, on arrive d’une minute à l’autre !

    Tom était près pour cette nouvelle étape du voyage qu’était sa vie, et il n’avait jamais été aussi impatient.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tom Aslånd - Life is a hopeful journey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vögar-Island ::  :: Présentations :: Présentations validées-