AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

A place both wonderful and strange ▼ Holly H. Wellington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



Messages : 17
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 30
Métier : Ancien chef de police


MessageSujet: A place both wonderful and strange ▼ Holly H. Wellington Mer 6 Déc - 22:31


- MOTHER- un poing s’écrasa violemment sur la carrosserie, FUCKER ! Suivit d’un deuxième coup, accompagné d’un ❛BANG!❜ que les vides alentours faisaient résonner, comme une déchirure dans le silence tranquille du paysage.

De la fumée sortait des entrailles de la machine par le capot. Elle s’était arrêtée, net, en pleine route. Sans prévenir. Jaden posa ses deux mains sur le capot, la tête tombante. Il avait fait tout ce qu’il avait pu, mais n’avait pas réussi à redémarrer son transport de fortune, cette pauvre voiture en fin de vie que lui avait louée un homme un peu louche. Le seul bien “aimable” pour accepter ses dollars. Il n’avait pas son numéro, ni celui d’aucun dépanneur. Jaden sorti son téléphone de sa poche. Aucun signal internet. Putain de merde.

Jaden s’était réveillé ce matin en sursaut, transpirant, épuisé, agité, à bout. Il n’avait de souvenirs d’aucun rêve, mais l’impression d’avoir vécu un millier d’aventures. Toutes plus horribles et éprouvantes les unes que les autres. Le reste de la journée n’avait pas été plus agréable. Il se sentait oppressé par une infinité de variables inconnues, des forces obscures qui tentaient de le mettre en cage. Ne pouvant plus le supporter, il avait fuit. Il avait jeté une poignée de dollars à ce type, avait prit la voiture, et avait roulé aussi loin que le vieux tas de féraille l’en avait permis. Il avait voulu partir en pleine nature. Loin de tout être pensant. Et de tout réseau… Jaden jeta un dernier regard à cette voiture infidèle. De toute façon, il ne pouvait rien en faire. Il n’avait plus qu’à rentrer à pied. S’il coupait par la forêt, il serait rentré dans quelques heures. De toute façon, en cet instant, il préférait ça à devoir parlementer avec quelque dépanneur. Avec sa colère pour lui tenir chaud, son flingue pour lui donner confiance et son sens pratique, rentrer à pied lui semblait parfait. Enfin, “parfait”. N'exagérons rien. Alors, avec une grande inspiration, Jaden quitta la route pour pénétrer dans l’espiègle obscurité des bois.


À la seconde même où Jaden fut englouti par l’atmosphère de la forêt, il fut frappé d’un sentiment d’une puissance envoûtante. Il n’aurait pu dire s’il se sentait bien ou mal, mais l’émotion était telle qu’elle l’avait stoppé dans sa course, la bouche entre-ouverte. C’était comme si sa journée de merde prenait enfin sens. Il courrait peut-être à sa perte. Ou à une merveilleuse découverte. Mais quelle qu’en soit l’issue, il se devait d’entreprendre ce voyage. Alors, piqué d’une nouvelle force, il continua son chemin dans cet endroit à la fois merveilleux et étrange. Lui qui fuyait les religieux et les illuminés, le voilà qui se lançait dans une quête spirituel. ❛Merde, reprend-toi mec❜, se força-t-il à se dire.

Les branches tombées au sol craquaient sous les pas de l’américain. Les sons résonnaient en écho à la musique silencieuse des bois. Le jour, là haut, devait être encore présent, mais sous ces arbres, seule cette obscurité troublante demeurait. De plus en plus dense, la forêt semblait l’aspirer dans son ventre. Elle le dévorait un peu plus à chaque pas. Mais lui donnait une irrésistible envie de se jeter encore plus dans la gueule du loup. Ses jambes se mirent à accélérer son pas. Il était attiré par cette force invisible, cette créature qu’il allait se nourrir de sa personne. Au fond de ses entrailles brûlait un feu qui le poussait à avancer toujours plus. Mais maintenant il avait peur. Peur de la forêt. Peur de ce qu’elle cachait. Peur de ce qu’il y trouverait. Peur de lui. Peur de toi. Un cri perçant fit soudainement sursauter Jaden, paniqué par ce son anormal dans un endroit aussi silencieux. Par réflexe, en une fraction de seconde, Jaden sorti son arme, et se retourna pour voir un énorme hibou lui foncer dessus. Il se baissa juste à temps pour éviter l’énorme oiseau. Puis une voix s’éleva derrière lui. En poussant un cri animal et inexpliqué, Jaden se retourna brusquement, son arme braquée au bout de son bras sur… Une jeune femme.

La respiration haletante, les tempes ruisselantes et le visage marqué par la terreur et la sauvagerie, Jaden fixa cette femme. Belle, lumineuse. Elle ne pouvait pas être ici. Ça n’allait pas. Ça ne collait pas. Elle ne pouvait pas être réelle. C’était impossible. Et Jaden resta figé devant elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

A place both wonderful and strange ▼ Holly H. Wellington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vögar-Island ::  :: The Forest-