AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

A Friend For Christmas - Tom & Keira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



Messages : 24
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 29
Localisation : Caca prout !
Métier : Pêcheur - bricoleur - bûcheron ...


MessageSujet: A Friend For Christmas - Tom & Keira Ven 15 Déc - 0:09

 



Tom était tout excité. La fin de l'année approchait à grands pas et cela signifiait que Noël était bientôt là. Malheureusement, bien que c’était une période de l’année qu’il affectionnait tout particulièrement, il sentait en lui une légère tristesse. En effet, étant donné qu’il logeait encore à l’hôtel, il ne pouvait pas s’atteler à sa traditionnelle décoration de noël, une étape importante de l’année à ses yeux. Il avait simplement acheté une guirlande lumineuse multicolore bon marché histoire de se sentir dans l’ambiance même dans sa chambre d’hôtel.

Il jeta  un coup d’oeil par la fenêtre. Il faisait beau, sortir devait être agréable. Bien que le froid était constamment là. Tom avait fini par s’y faire et à accepter ce temps après un temps passé ici. Par la fenêtre, Tom vit un homme qui semblait il, vendait des sapins de noël. Tom s’imagina une petite cabane, avec un gigantesque sapin comme celui dehors. Il avait hâte de trouver un chez lui, de le décorer et de rendre l’endroit le plus confortable du monde. Quelque chose de simple, une petite maisonnette de bois, cela serait parfait pour lui. Il ne demandait rien d’extraordinaire, même si il avait les moyens. Il voulait de plus, construire cette maison si possible. il en avait envie. Il se dit que plus tard il se mettrait en quête d’une scierie ou d’un menuisier qui pourrait lui avoir les matériaux nécessaires. Il avait déjà construit de petits chalets, il s’en sortirait seul. Mais pour l’heure il avait tout autre chose en tête.

Tom s’habilla pour aller dehors comme à son habitude, avec des vêtements bien chauds. Il prit la carte de la ville et la fourra dans sa poche. Il ne savait pas si il en aurait besoin, mais cela le rassurait un minimum de l’avoir avec lui. Il descendit l’escalier et arriva dans le hall. Son coeur se remplit de joie en voyant le hall d’entrée décoré. Il y avait un grand sapin dans un coin, habillé de guirlande rouge et or. De petites statuette représentant ce qui semblait être des divinités islandaises étaient accrochées aux branches. Un peu partout, une longue guirlande lumineuse faisait le tour de la pièce et diffusait une lumière chaude qui donnait une atmosphère agréable à la pièce. Tom adressa un sourire au réceptionniste et sortit.

En passant le seuil de la porte, comme à son habitude le froid vint passer sur son visage une lourde caresse manquant cruellement de délicatesse. Bien que le froid était là, une grande chaleur se logeait dans le ventre du norvégien. Il était bien décidé à aller se promener au marché de noël de Vögar. Il y avait quelques jours, il avait réussi à déchiffrer sur un panneau un publicité pour ce marché. Dès lors, Tom avait été totalement désireux d’aller y faire un tour. Et pourquoi pas d’y trouver des éléments de déco pour sa future possible maison. Le marché avait lieu sur la place centrale de Vögar. Il n’y était encore jamais allé, mais grâce à sa carte, il avait réussi à la localiser et à planifier un chemin pour y aller.

Sur le trajet, le jeune homme était émerveillé par les rues et les bâtiments décorés pour les fêtes de fin d’année. Un peu partout se trouvait des guirlandes, qui étaient placées entre les bâtiments de faisant face de chaque côté des rues. À de nombreux coins de rue se dressaient de majestueux sapins. Certains étaient nus, d’autres abondamment décorés, l’atmosphère sentait noël et la joie. Au rythme de ses pas dans la neige, Tom se dirigea petit à petit vers la place du marché. Elle n’était pas si éloignée de l’hôtel, mais Tom s'arrêtait tout les 10 mètres pour observer un détails qui le faisait sourire et se mettre de bonne humeur. Il croisait de nombreuses personnes sur son chemin. Il était amusé de se rendre compte combien Vögar était surprenante dans la diversité de ses habitants. On pouvait aussi bien trouver des typiques paysans islandais que des hommes semblant travailler dans la finance, ou encore des pécheurs ou bien même encore des étrangers. Cette ville était riche. Sur tous ses aspects. Tom se plaisait ici. Il ne s’était pas encore aventuré dans les forêts ou loin de la ville - il attendait d’avoir un chez lui et d’acheter une voiture - mais déjà la ville s’était emparée de son coeur.

Tom arriva vers ce qui semblait être la place du marché. Il y avait beaucoup de monde et il pouvait voir les stands s'étaler très loin. Un grand sourire s’afficha sur son visage. Il était heureux, il se sentait comme un enfant prêt à courir partout avec joie. Et c’est ce qu’il fit, pendant quelques secondes. À peine avait il démarré sa course que son pied dérapa sur le sol verglacé. Il n’eut pas le temps de se stabiliser qu’il chuta lourdement sur le sol, l’épaule la première. Sa tête heurta doucement la neige légèrement ramollis par les pas des passants. Sa vision se brouilla légèrement. Il lui sembla entendre quelques part, pas loin derrière lui éclater de rire. Un rire cristallin et moqueur. Pas méchant, il le sentait, mais une moquerie taquine. “Bravo, se dit-il, tu fais sensation.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 59
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 25
Métier : Vidéaste • Photographe • Actrice


MessageSujet: Re: A Friend For Christmas - Tom & Keira Ven 15 Déc - 20:11



- Tu es ridicule.

- Fuck You Alda. J’ai compris, tu es trop vieille et délabrée pour te réjouir de quoi que ce soit. Très bien ! J’irai sans toi. Your loss.

Keira tourna vivement le dos à sa colocataire rieuse, ce qui fit rebondir le pompom de son bonnet de Noël sur son visage. La jeune femme se mêla aux rires d’Alda. Il fallait avouer qu’elle n’avait pas entièrement tort. Mais tant pis ! Cela faisait déjà plusieurs jours que Keira était hystérique. Elle avait toujours été une amoureuse de Noël, elle ne pouvait s’en empêcher. Ce jour là, elle était libre de tout travail et avait donc décidé de se rendre au marché de Noël qui se tenait sur la place principale de Vögar. Pour la sixième fois. Naturellement. La jeune femme se dépêcha alors d’enfiler ses bottines, son gros manteau, son écharpe, et fila dehors. Le pompom de son bonnet flottait derrière elle en se mélangeant à ses cheveux.

Elle avait pour l’occasion prit son plus petit appareil photo. Bien qu’elle n’avait prévu aucune photo pour la journée, Keira préférait toujours prendre un appareil si elle le pouvait. Ça en devenait presque maladif, mais au moins, si elle rencontrait une merveille à immortaliser, elle était toujours prête. Et puis, Vögar était si belle avec toutes ses décorations et ses habitants emmitouflés sous des montagnes de vêtements qu’elle aurait forcément de quoi faire. À l’approche des fêtes, la ville s’était mise sur son trente-et-un. La plupart des arbres et sapins étaient décorés, des lumières étincelaient de partout, et même les petits commerces se prenaient au jeu. Mais ce qui impressionnait le plus Keira, était que tout était décoré avec beaucoup de goût. En Angleterre, ce n’était pas la même histoire. Elle adorait les décorations festives qu’ils installaient dans sa terre natale, mais tout était cruellement kitch. La jeune femme y avait toujours trouvé un certain charme, mais elle devait avouer que voir une ville joliment décorée faisait du bien aux yeux. C’était une des nombreuses raisons pour lesquelles elle adorait Vögar.

Keira déboucha enfin sur la place centrale de Vögar, là où se tenait le marché. Les nombreux étalages qui s’étalaient sous ses yeux lui réchauffaient le coeur et transformait sa bouche en un sourire enfantin. Avant même de s’en rendre compte, elle sorti son appareil photo. La lumière était naturellement belle, et, couplée aux couleurs des stands, le tout était encore plus beau. La jeune femme prit quelques photos, et, avec une bribe d’idée de vidéo future dans un coin de la tête, elle décida de filmer la place pour quelques secondes. Keira appuya sur le bouton, et observait en temps réel le rendu. L’image était vraiment jolie. À un moment, elle captura même l’enthousiasme d’un homme qui s’avançait vers le marché au pas de course, et…

Keira dû arrêter la vidéo. Elle était prise de tels éclats de rire qu’il lui était impossible de se tenir droite. Pliée en deux, les mains sur le ventre, elle hurlait de rire face à la scène qui venait de se dérouler sous ses yeux. L’homme enthousiaste avait à peine entamé sa course qu’il s’était étalé de tout son long sous ses yeux. Bien qu’elle ne pouvait s’empêcher de rire, Keira tenta quand même de s’approcher de l’homme pour voir si tout allait bien. L’anglaise riait tellement qu’elle était incapable de marcher droit. Une fois au niveau de l’homme, elle dû s’y prendre à plusieurs fois avant de réussir à aligner une phrase.

- Est-ce… hahaha… est-ce que.. haaah.. est-ce que ça.. ça va ? Réussit-elle enfin à demander entre plusieurs éclats de rire.

En s’essuyant le coin des yeux et après plusieurs expiration pour se contrôler, Keira calma enfin son fou rire et observa plus attentivement l’homme. Il ne semblait pas être blessé, heureusement ! Soudainement, une réalisation frappa l’esprit de Keira et étira sa bouche en un immense sourire. Alors, elle reporta son attention sur son appareil photo et regarda la vidéo qu’elle venait de prendre. Sans surprise, son fou rire refit surface avec une puissance incroyable. Elle avait tout filmé, c’était merveilleux.

- Nan mais, regarde-toi hahaha ! Lança-t-elle en riant tellement qu’elle en oubliait de parler islandais, tellement plein de bonne volonté hahaha, tellement enthousiaste, et.. BAM ! Hahahahaha !

Une fois de plus, la jeune femme dû faire des efforts pour calmer son hilarité. Elle s’éloigna alors de quelques pas, vers le stand le plus proche, donna quelques pièces au marchant, et revint vers l’homme avec un chocolat chaud fumant.

- Tiens, c’est pour avoir rigolé, dit-elle en tendant le gobelet à l’homme, alors que des résidus d’éclats de rire venaient de temps en temps percer son sourire. Pitié, sois mon ami !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 24
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 29
Localisation : Caca prout !
Métier : Pêcheur - bricoleur - bûcheron ...


MessageSujet: Re: A Friend For Christmas - Tom & Keira Ven 15 Déc - 23:51

 


- Est-ce… hahaha… est-ce que… haaah.. est-ce que ça.. ça va ?

“Magnifique Tom, t’es là depuis quelques jours et t’es déjà fiché comme l’idiot du village” se dit-il. Il devait être lamentable. Il n’en voulait pas à cette personne de se moquer comme ça. Lui aussi était en train de se moquer de lui même. Encore une fois. Une nouvelle chute à son actif. Et celle-là devait être mémorable, dommage qu’il n’ait pas pu la voir.  C’était la le réel malheur pour le coup.

Sa vision redevenait petit à petit nette. Il effectua un rapide check de son corps pour voir si rien n’était cassé. Apparemment non. Il avait simplement mal aux fesses. Il sentit une présence près de lui, quelqu’un avait une nouvelle fois volé à son secours à Vögar. Il leva les yeux vers la personne. C’était une jeune femme. Ses cheveux couleur de feu étaient la première chose qu’il remarqua. La deuxième, c’est qu’elle ne pouvait pas s'arrêter de rire. Pas un simple rire, elle riait aux éclats. Son rire était communicatif, il pouffa légèrement en s’asseyant sur ses fesses endolories.

- Ravi d’apporter autant de bonheur dans ta journée, dit-il en rigolant.

Tom se releva entièrement, frottant la neige accrochée à ses vêtements. Il se massa maladroitement les fesses en esquissant un petit rictus de douleur.

- Tiens, si tu veux rire encore, je crois que je me suis cassé les fesses ! dit il avec une grimace alors qu’il se massait encore.

- Nan mais regarde toi hahaha ! tellement plein de bonne volonté hahaha, tellement enthousiaste, et… BAM ! hahahahaha !

Tom la regarda rigoler, c’était un spectacle très plaisant. Elle était très belle et son rire était apaisant, il en oublia presque sa douleur au postérieur. Pendant ses éclats de rire, elle avait laissé échapper des bouts de phrases en anglais. Un anglais qu’il supposait être très anglais. Un accent qu’il reconnaîtrait entre tous. Il avait passé 6 mois à londres il y a quelques années. Il avait tout d’abord planifié d’y rester une semaine, mais étant amoureux de la ville, et n’ayant aucun impératif, il avait loué un petit appartement meublé dans le centre, et travaillait quelques heures par semaine où il pouvait donner un coup de main.

- Que veux tu, l'enthousiasme est sûrement mon plus grand défaut on dirait dit-il en riant.  T’as vraiment de la chance, j’aurais vraiment aimer me voir tomber !

Puis soudainement, la jeune femme s’éloigna. Elle fila vers un stand tout proche. En la voyant s’éloigner, Tom remarqua qu’elle avait fait tomber un appareil photo parterre. Il était assez simple, tout petit, idéal pour se balader en prenant de belles photos en toute légèreté. Le norvégien ramassa l’appareil et jeta un oeil vers la jeune femme rousse. Elle venait de donner quelques pièces au marchand et revenait vers lui avec un ce qui semblait un chocolat chaud.

- Tiens c’est pour avoir rigolé, dit-elle en lui tendant le gobelet.

Elle avait l’air totalement sincère, bien qu’elle semblait peiner à contenir ses rires. Tom trouvait ça mignon. Lui même ne savait pas si dans le cas contraire il aurait réussi à arrêter de rire. Il n’avait pas encore pensée à l’impression que lui avait laissé cette jeune femme. Et lui avait tout de suite été sympathique. La situation était propice aux rires de toute façon. À la voir rire comme ça, on avait l’impression qu’un enfant avait été emprisonné dans un corps d’adulte. Tom aimait ça, il sentait très souvent pareil. Tom accepta le gobelet et en pris une gorgée.

- Oh merci, ça fait un bien fou ! C’est ce qu’il faut après une bonne chute !

- Pitié, sois mon ami !

Il éclata de rire. Tom ne s’attendait pas réellement à ça. Bien qu’elle paraissait pleine de vie et de joie, il avait rarement eu l’habitude de rencontrer quelqu’un comme ça, d’aussi intense dans les émotions. Cela lui plaisait. C’était comme ci deux grands enfants venaient de se rencontrer.

- Hmm.. laisse moi réfléchir : je suis tombé sur le sol et me suis lourdement blessé le popotin. Toi tu as rigolé comme pas possible de mon malheur, dit-il en imita de son mieux - et maladroitement - une voix sévère et autoritaire.

Pendant un instant il avait envie de courir à l’infini avec elle. De lui dire qu’elle avait qu’à l’attraper si elle voulait être son amie. Il fallait qu’elle le mérite. Puis il regarda le sol enneigé, et repensa à sa chute. Mauvaise idée. Puis son regard se posa sur l’appareil photo qu’il avait encore en mains. Bingo.

- Mais en même temps tu m’as apporté un merveilleux chocolat chaud… alors peut-être que je pourrais en effet faire de toi mon amie l’anglaise. Mais à une seule condition.

Tom resta un moment sans rien dire. Il avait envie de jouer. C’était bientôt noël, et il avait envie d’être à nouveau un enfant. Comme les matins de noël.

- Pitié, dis moi que tu m’as filmé quand je suis tombé ?! dit-il en levant l'appareil devant son nez.  Et please, fais moi voir ça si tu veux être mon amie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 59
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 25
Métier : Vidéaste • Photographe • Actrice


MessageSujet: Re: A Friend For Christmas - Tom & Keira Lun 18 Déc - 18:24


- Hmm.. laisse moi réfléchir : je suis tombé sur le sol et me suis lourdement blessé le popotin. Toi tu as rigolé comme pas possible de mon malheur. Mais en même temps tu m’as apporté un merveilleux chocolat chaud… alors peut-être que je pourrais en effet faire de toi mon amie l’anglaise. Mais à une seule condition.

Keira écoutait son interlocuteur avec intention. À son grand soulagement, il ne s’était pas vexé de ses rires incontrôlés. Il avait au contraire l’air d’avoir l’immense qualité de l’auto-dérision, un trait essentiel aux yeux de Keira. Voilà seulement deux minutes qu’ils se parlaient et déjà l’homme affichait un enthousiasme et une joie débordante. C’était extrêmement plaisant à voir, d’autant plus par une journée comme celle-ci, pleine d’ambiance de Noël, de lumières et de bonheur ! Keira se reconnaissait un peu en lui en cet instant, et le fait qu’il ait accepté sa soudaine demande d’amitié lui réchauffait le coeur. Avoir un collègue positiviste était toujours une bénédiction, un petit soleil ambulant qui vous réchauffe, un médicament à tous les maux, une dose de légèreté relaxante. Alors, le sourire aux lèvres, Keira et son sourcil relevé attendaient la condition imposée par le joyeux inconnu.

- Pitié, dis moi que tu m’as filmé quand je suis tombé ?! Et please, fais moi voir ça si tu veux être mon amie !

En voyant l’homme lever devant son nez son propre appareil photo, la bouche de Keira s’ouvrit de silencieuse surprise. Cette incroyable chute l’avait tellement fait rire qu’elle avait laissé son appareil derrière elle… Oh… stupid Keira. Heureusement pour elle que l’inconnu n’était pas parti avec en courant. Bien que petit et moins professionnel que les autres, c’était quand même du bon matériel. La jeune femme leva enfin les yeux vers son interlocuteur, et un grand sourire se forma petit à petit sur ses lèvres. Non seulement elle l’avait filmé, mais il était en plus en premier plan, avec une très bonne résolution. De quoi apprécier chacun des détails de cette merveilleuse chute.

- C’est ton jour de chance, lança-t-elle avec un regard de feu.

Keira fit un pas en avant, leva sa main, et appuya sur un bouton de l’appareil qu’il tenait toujours entre ses mains. Alors, sur le petit écran, on pouvait apercevoir avec plaisir cet homme si brutalement arrêté dans son enthousiasme. Sans surprise, Keira fut prise de rire une troisième fois. Avec toutes ses crises d'hilarité, elle avait tellement été secouée que son bonnet avait fini par lui tomber sur les yeux.

- C’est toujours aussi drôle ! S’exclama-t-elle joyeusement, sans voir son interlocuteur. Pitié laisse-moi garder ce bijoux, je te promet que je ne le publierai nul part ! Peut-être l’éditer un peu, continua Keira d’une voix plus basse, en imaginant le potentiel qu’offrait cette vidéo, pour mon plaisir personnel..

Keira releva son bonnet d’une main pour découvrir son visage souriant alors qu’elle regardait son interlocuteur. Cette chute était une merveilleuse manière de se rencontrer. Elle était ravie de ce premier événement offert par la magie du marché de Noël. Elle savait qu’elle pouvait toujours compter sur les fêtes de fin d’année pour lui amener joie et rires !

- Voilà ma proposition ! Moi, Keira Falls, grande impératrice de Noël et du chocolat chaud, t’invite toi, monsieur JeMeRamasseRidiculement, pour un tour au célèbre marché de Noël ! Programme chargé en débilité, rire et nourriture garantit.

La jeune femme plaqua ses deux points sur ses hanches dans une pose épique, attendant la réponse de l’inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 24
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 29
Localisation : Caca prout !
Métier : Pêcheur - bricoleur - bûcheron ...


MessageSujet: Re: A Friend For Christmas - Tom & Keira Lun 18 Déc - 23:15

 


- C’est ton jour de chance.

Le spectacle que lui montra la jeune femme était déplorable. Mais à la fois tellement amusant. Tom en avait vue des chutes, et en avait fait plus d’une, mais celle-là était réellement exceptionnelle. Et apparemment sa nouvelle amie partageait cette avis. Une nouvelle fois elle éclata d’un rire sincère. Ils s’étaient plutôt bien trouvés, il semblait être assez similaires, et c’était une belle chose.  

- C’est toujours aussi drôle ! Pitié laisse moi garder ce bijou, je te promet que je ne le publierai nul part ! Peut-être l’éditer un peu, pour mon plaisir personnel..

Tom tourna son regard vers elle. Dans ses élans d’hilarité son bonnet était tombé sur ses yeux. Cette vision le fit sourire. En quelques minutes il était totalement à l’aise avec elle, comme s'ils étaient les meilleures amis du monde, depuis toujours. C’était une impression surprenante à vrai dire, le courant semblait vraiment marcher, être naturel et confortable. Et cette belle journée ne faisait que de commencer, il avait un marché de noël à visiter, et il semblait que cette surprenante femme était le compagnon idéal.

- Tu feras déjà bien de relever ton bonnet si tu veux la revoir un jour, dit-il avec douceur. Et une merveille comme ça je te l’accorde, il faut que tu gardes ça. Je serai pas toujours là pour te faire rire alors si un jour tu as pas le moral regarde moi chuter avec la grâce d’un morse en pleine période de rûte !

Elle souriait beaucoup. C’était rare ici. Il commençait presque à penser qu’il était ici le seul à être un temps soit peu heureux. Et là, elle lui était apparu comme une évidence. Le monde n’était pas si triste au final.

Le chocolat chaud qu’il avait entamé lui faisait un grand bien. Il sentait une grande chaleur en lui, mais il ne savait pas si ce n’était pas plutôt dû à l’excitation d’une si belle rencontre. Depuis le décès d’Ailin, son âme soeur qu’il la voyait, il ne pensait pas retrouver un jour un compagnon avec qui il y aurait ce naturel. Il n’avait pas rit comme il venait de le faire aujourd’hui depuis des années. Il avait eu des fou rires avec de nombreuses personnes rencontrées lors de ses voyages, mais l) il avait une impression différente. Comme si ils faisaient tout les deux parties de la même partition de la joie et la bonne humeur.

- Voilà ma proposition ! Moi, Keira Falls, grande impératrice de Noël et du chocolat chaud, t’invite toi, monsieur JeMeRamasseRidiculement, pour un tour au célèbre marché de Noël ! Programme chargé en débilité, rire et nourriture garantit.

Tom était heureux. Apparemment son interlocutrice, Keira donc, semblait penser plus ou moins la même chose que lui concernant cette idée de compagnon de rires. Elle venait de poser, avec ses deux poigs sur les hanches. Elle était ridicule. Ce qui rendait le tableau mignon et drôle.

- Alors de un, laisse moi te dire que cette pose, maladroitement épique est ridicule, dit il en rigolant.Ensuite, laisse moi récapituler : un marché de noël, du débile, du fun et du manger, tu crois vraiment que ça fait rêver qui que ce soit ? termina-t-il avec un air faussement méprisant.

Tom mima lui aussi une pose grave et solennel.

- Moi, Monsieur JeMeRamasseRidculement, AKA Tom Aslånd, champion de Norvège de la chute sur les fesses, accepte de vous accompagner au fameux marché de Noël. Je signe où ?

Tom avait hâte d’aller visiter ce marché avec Keira. Il savait déjà que ça allait être drôle, qu’ils passeraient un bon moment. Il paraissait prêt à s’élancer à toute vitesse  vers un stand tout proche. Il fit quelque mètres avant de s'arrêter en dérapant sur la neige glissante. Il se tourna vers la jeune femme rousse restée un peu plus loin derrière lui.

- Euh… à vrai-dire je pense que je vais pas courir et rester près de toi, dit-il en se rapprochant d’elle. Alors où va-t-on aller en premier.. dit-il en se caressant le menton en mimant une profonde réflexion.

Il y avait beaucoup de stand sur ce marché, et Tom ne savait pas vraiment par où commencer. Il y avait des marchants de fruits, de sapins, de bonnets et d’écharpes. Mais on pouvait aussi constater des stands beaucoup plus surprenants. Pas très loin d’eux se trouvait l'étalage d’une âgée qui vendait ce que Tom reconnut comme des attrapes rêves. Il y avait une croyance dans les étendus sauvages du Nordland norvégien qui racontait que le seul moyen de ne pas faire de mauvais rêves était de positionner son lit dans l’axe de l’étoile polaire pour être protéger par le saint astre. C’était amusant de constater les différentes croyances d’un endroit à l’autre. Puis soudain, il le vit il comprit ce qu’il voulait faire en premier.

- eh eh eh eh eh eh eh on peut aller là en premier ? pitié pitié pitié dit-il avec sa plus belle imitation d’enfant en tirant sur la manche de Keira tout en pointant du doigt le stand d’un homme vendant des éléments de papeterie fait maison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 59
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 25
Métier : Vidéaste • Photographe • Actrice


MessageSujet: Re: A Friend For Christmas - Tom & Keira Sam 23 Déc - 22:04



- Alors de un, laisse moi te dire que cette pose, maladroitement épique est ridicule.

Keira répliqua à cette remarque par un “Hey !” faussement indigné, avant de se mettre à rire. Il fallait dire que le ridicule était un costume qu’elle portait trop souvent. Enfin, après une fausse hésitation rempli d’un mépris tout aussi faux, l’inconnu accepta son invitation.

- Moi, Monsieur JeMeRamasseRidculement, AKA Tom Aslånd, champion de Norvège de la chute sur les fesses, accepte de vous accompagner au fameux marché de Noël. Je signe où ?

Sous l’effet de la joie, Keira joignit ses mains ensemble dans un mouvement d'excitation. Enfin quelqu’un acceptait de l’accompagner au marché de Noël ! Et ce quelqu’un s’appelait Tom Aslånd, de Norvège. Ils étaient donc tous les deux étrangers. Et maintenant qu’elle y pensait, Keira se rendit compte qu’ils avaient tous les deux parlé anglais depuis le début de leur conversation. Venait-il d’arriver ici ? Si c’était le cas, Keira serait ravie de l’aider à l’imprégner dans la magnifique Islande. Après tout, elle savait ce que c’était que de débarquer ici. Même si, en venant de Norvège, le pays devait être moins dépaysant qu’en venant d’Angleterre. La jeune femme regarda Tom, chez qui elle perçu le même enthousiasme enfantin qui habitait son propre coeur. Il s’élança alors, plein d’entrain - décidément, c’était sa signature - avant de s’arrêter en glissade sur la glace. Keira la regarda avec un sourire amusé alors qu’il préféra s’arrêter de courir. Une autre chute, bien qu’extrêmement drôle, pourrait cette fois causer plus de dégâts, et Keira ne voulait absolument pas que cette belle journée ne s’arrête. Soudain, Tom se tourna brusquement vers elle en attrapant sa manche. Pendant une seconde, elle crut qu’il tombait une deuxième fois, avant de comprendre qu’il lui montrait un stand un peu plus loin.

- Eh eh eh eh eh eh eh on peut aller là en premier ? Pitié pitié pitié !

Keira le regarda la bouche entre-ouverte, étonnée de cette attitude si enfantine, et si attendrissante. Son regard suivit le doigt du norvégien qui pointait un stand de papeterie handmade. Keira reconnu tout de suite ce stand. Keira adorait ce stand ! Elle regarda alors Tom et éclata de rire en voyant ses yeux innocents plein d’espoir. Alors c’était à ça qu’elle ressemblait aux yeux des autres ? Elle ria de plus belle tout en acquiesçant avec enthousiasme.

- LET’S GO.

Les deux étrangers s'élancèrent alors - à pas prudents - vers leur destination. Le premier arrêt de Tom dans le merveilleux marché de Vögar se devait d’être magnifique, et ce stand était un choix parfait ! La vendeuse, une Islandaise créative et passionnée, les salua chaleureusement. Pour la énième fois, Keira admira les carnet, stylos et autres fournitures qu’avait créés cette dame. Et jetant un coup d’oeil à Tom, elle remarqua qu’il était tout aussi admiratif qu’elle. Keira pouvait presque voir les étoiles tourner dans ses yeux. Cette vision la fit sourire ; la visite commençait bien. Après quelques minutes d’intensive admiration, Keira attrapa Tom par le poignet et le tira légèrement.

- On repassera plus tard si tu veux, viens !

Les deux nouveaux amis s’avancèrent sur le sol pavé froid en observant joyeusement tout ce qui les entourait. Ils arrivèrent alors devant deux stands ; l’un faisait déguster plusieurs type de chocolats, et l’autre vendait des sculpture au style très islandais fabriqué avec de vieux livres usagés. Le résultat était incroyablement beau et féérique. Une certaine poésie s’échappait de toutes ces pages et couvertures entremêlées. Mais Keira, qui était déjà passée mainte et mainte fois devant ces sculptures, s’approcha plutôt du stand de chocolats pour en déguster plusieurs. Ils étaient tous plus bons les uns que les autres, et bien qu’elle avait mangé un peu plus tôt auparavant, elle ne pu s’empêcher d’engloutir plusieurs carreaux.

Alors que Tom était en pleine contemplation des oeuvres d’art, Keira s’avança d’un pas vers lui, l’air incertain et un sac entre les mains.

- J’ai craqué…

L’air vaincu, elle sortit du sac une tablette de chocolat et en mangea plusieurs carreaux avant de la tendre à Tom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 24
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 29
Localisation : Caca prout !
Métier : Pêcheur - bricoleur - bûcheron ...


MessageSujet: Re: A Friend For Christmas - Tom & Keira Ven 5 Jan - 22:32




- On repassera plus tard si tu veux, viens !

Tom était déçu, il était tellement enthousiaste devant ce stand qu’il avait eu l’impression que rien d’autres n’existait. Tant de carnets et de stylo s'étalaient devant lui. Ils étaient tous plus originaux les uns que les autres. L’islandaise qui tenait ce stand avait beaucoup de talent. C’était indéniable. Et il semblait que Keira était du même avis que lui. Après lui avoir adressé un regard, Tom constata qu’elle était pleine d’admiration.

- À vos ordres my lady ! Je vous suis.

Tom et Keira se mirent donc en route d’un nouvel endroit plein de merveilles à découvrir. Il y avait de tout sur ce marché, du poisson, de la papeterie, des décorations de Nöel et tout plein d’autres choses toutes plus surprenantes les unes que les autres. Petit à petit, les deux amis se dirigèrent vers deux stands se faisant face. L’un vendant des chocolats, tandis que l’autre était le stand d’une artiste qui semblait vendre des sculptures avec de vieux livres usagés. Passionné de livres comme il l’était, Tom était totalement émerveillé. Il y avait un tel niveau de maitrise dans ces assemblages de papier, s’en était presque surnaturel. Une certaine féérie s’en dégageait. Décidément, Tom adorait l’Islande. Chaque recoin de ce pays semblait regorger de curiosités et et de merveilles. Que cela aille de l’architecture de la ville, au plus petit des détails. Tom aimait ça. Grandement.

Tom sentit quelque chose attirer son attention derrière lui. Il se retourna et rigola. C’était son amie Keira qui se tenait derrière lui. Avec dans les bras un sac qui semblait-il être rempli de chocolats divers et variés. Elle était d’ailleurs en train d’en manger. Tom le devina à sa bouche légèrement teinté de noir. Elle semblait légèrement génée, cela amusait beaucoup Tom de la voir ainsi.

- Alors comme ça tu as dévalisé le marchand de chocolat ? dit Tom avec un sourire.

- J’ai craqué… lui répondit elle l’air embarrassé.

Elle sortit du sac une tablette de chocolat et mangea plusieurs carreaux avant de la tendre à Tom. Celui la prit en lui adressant un sourire, et mangea deux carreaux. Ce chocolat était incroyable ce dit Tom. Le gout était terriblement bon, très différent de ce qu’on pouvait trouver dans le reste de l’Europe. Comme si il y avait de la magie même dans ce chocolat.

- Hmm.. merci, il est vraiment délicieux ! L’un des meilleurs chocolats que j’ai pu gouter !

Les deux amis continuèrent leur visite pendant de longues heures. A contempler les différents étalages, à rire aux éclats pour un rien.

Tom l’appréciait réellement. Elle était pleine de joie, pleine de vie. Cela lui faisait du bien. Autant sur le moment que en soit, de se dire qu’il existe sur terre des personnes avec tant de positivisme. Et ça, Tom lui en était reconnaissant.

- Olala regarde moi ça, il fait déjà nuit… On a passé combien de temps dans ce marché ? demanda Tom

C’était vrai. Le temps était passé extrêmement vite. Tom ne l’avait pas vu passer. Et il était un peu triste de devoir la quitter ainsi. Au final il n’avait quasiment rien appris sur elle. Mis à part qu’elle était anglaise et fana de photos.

- Bon bah voilà. Cette belle journée est terminé. Je vais retourner à mon hôtel. J’ai pas encore de téléphone du coup, si jamais tu veux du fun, appel la réception et demande la chmabre 13 !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A Friend For Christmas - Tom & Keira

Revenir en haut Aller en bas

A Friend For Christmas - Tom & Keira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vögar-Island ::  :: The Square-