AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

Keira Falls ♦ Life and madness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



Messages : 59
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 25
Métier : Vidéaste • Photographe • Actrice


MessageSujet: Keira Falls ♦ Life and madness Lun 13 Nov - 0:37



Keira Falls


25 ans             Anglaise-Islandaise             Blogueuse, actrice, photographe





England, born and raised. Du fond de sa petite campagne anglaise, Keira a passé son enfance à sauter dans la boue, construire des cabanes et jouer à la bagarre. Entourée de sa “famille de tarés”, comme elle aime l’appeler, Keira ne s’est jamais ennuyé. Drames, complots et trahisons, les histoires familiales étaient de vrais épisodes de série à l’eau de rose. Ça l’avait toujours amusé. Généralement elle n’était pas au coeur des drames. De nature positive et facile à vivre, elle se retrouvait la plupart du temps spectatrice, jusqu’au moment où elle estimait que le drame avait assez duré, et qu’elle intervienne pour essayer de calmer tout le monde. Sa capacité à relativiser et à rire de tout l’avait sauvé de bien des situations difficiles. Ce fut notamment le cas lors de son adolescence, lorsque son père fut impliqué dans un immense scandale au sein de son entreprise. Accusé à tort de vol et de fraude, cette histoire avait fait la une des journaux, et sa famille en avait payé les frais. À l’école, on s’était mit à regarder Keira comme une criminelle, et sa mère avait perdu son travail. Pendant des mois, ses parents avaient été rongés par la haine de ce coup monté injuste et inhumain, qui détruisait toute la vie qu’il s’était efforcés de construire. Ils finirent alors par en avoir assez, et décidèrent de démarrer une nouvelle vie. Les Falls se sont alors installés en Islande, un nouvel environnement où Keira s’est très vite adapté. Keira s’adapte partout. Même dans ce pays aux paysages et coutumes entièrement différentes des siennes. Équipée d’un enthousiasme débordant, un moral en acier trempé et un éternel sourire scotché au visage, elle avait mit le pied dans cette nouvelle aventure avec une joie démesurée. Depuis, la jeune femme n’a cessé de partir à la découvertes des plages et forêts environnante, apprendre les coutumes du pays, déguster toutes les spécialités culinaires… Ses parents lui disent souvent qu’elle ressemble à un enfant laissé en liberté dans un magasin de jouets. Et cette comparaison était ridiculement débordante de vérité.

Pour passer le temps et satisfaire sa pulsion créatrice affamée qu’avait réveillé ce merveilleux pays, Keira créa humblement une chaîne vidéo où elle postait ses périple à travers l’Island, ses galères, ses coups de folies. À l’image de la jeune anglaise, ses vidéos étaient complètement loufoques. À sa grande surprise, elle découvrit que d’autres retournés du cerveau avaient un faibles pour ses ovnis filmiques. Ainsi, elle créa sa chaîne “Keira Always Falls”. Sa notoriété gagnée, si modeste soit-elle, lui permit néanmoins de se faire un salaire, qu’elle complétait avec divers petits jobs d’actrice ou de photographe. Elle n’est pas la nouvelle DiCapprio ou la nouvelle Lynch, mais tant qu’elle peut payer ses factures, c’est tout ce qui l’importe. C’est parfois difficile, mais rien ne l’abat. De toute façon, elle ne se verrait pas faire autre chose. Bosser dans des entreprises fabriquées à la chaînes avec gens vides et tristes, c’est pas pour elle.

Aujourd’hui, elle est installée dans une modeste petite maisonnette non loin de la ville, où elle vit en colocation avec une vieille dame du nom de Alga. Bien que petite, la chaumière avait un certain charme. Ses murs en pierres recouverts de mousse avait fait chavirer le coeur de Keira à l’instant même où elle l’avait vu. Elle était entourée d’un petit jardin verdoyants où Alga avait entassé des petits tas de pierres et son bois de chauffage. Le tout donnait l’impression de vivre dans une maison coupée de toute civilisation. C’est ce qui plaisait beaucoup à Keira, en Island. Les deux femmes apprenaient beaucoup l’une de l’autre, elle discutaient de tout et de rien, riait, avaient de grandes discussions philosophiques... Avec la critique tranchante et la répartie impitoyable de sa colocataire, les deux amies s’amusaient à se livrer à des clash violents qui choquait parfois leurs amis et leur familles. Mais ça les amusait beaucoup.






Keira est le genre de fille qui sait rire de tout. Pleine d’entrain et positive, elle sait profiter de chaque seconde de son existence, et apprécie toute chose qui croise son chemin. Elle n’hésite jamais à dire ce qui lui passe par la tête, sans se soucier le moins du monde du ridicule. D’ailleurs, elle n’est jamais embarrassée de rien. Direct et cash, elle n’a pas la langue dans sa poche. Qualité ou exaspérant défaut, à chacun son avis.

Extravertie et sociable, elle s’est faite beaucoup d’amis. Elle s’est parfois faite détester, mais ça, ça lui passe au dessus de la tête. Bien qu’elle rayonne au milieu de ses amis, la solitude ne la gêne pas le moins de monde. Après tout, elle est très sympa comme fille, jamais elle s’ennui avec elle-même ! Elle n’est pas arrêtée par les coups durs, même en plein drame elle trouve son chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Falls ♦ Life and madness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vögar-Island ::  :: Présentations :: Présentations validées-